Lancement d’un Plan de déplacement d’un établissement scolaire

Né à Plan-de-Cuques (banlieue Marseillaise de 11000 habitants) d’une association de citoyens volontaires d’impulser des initiatives pour le bien-être de tous, nous avons lancé un projet de Plan de Déplacement d’un Etablissement Scolaire (PDES) via l’organisation d’un Pédibus.

Un pédibus, c’est quoi : il s’agit d’un bus à pied ! C’est à dire qu’un ou plusieurs accompagnateurs encadrent des enfants qui vont ou reviennent à pieds de l’école en respectant un horaire précis et des arrêts pré-déterminés.

Partis de rien, nous avons monté une campagne de sensibilisation (organisation de stand au sortir de l’école), une enquête de déplacement auprès des parents via une étude quantitative afin de déterminer les pratiques actuelles ainsi que les volontés de participation à la mise en place d’un Pédibus. Nous avons ensuite organisé un « pilote » afin de tester l’organisation et réaliser les quelques ajustements nécessaires avant le lancement officiel. Des chartes de bon fonctionnement ont été rédigées pour les parents, enfants et accompagnateurs : chacune des parties s’engageant sur quelques règles fondamentales pour le bon fonctionnement du process. Un système d’information a même été créé afin de pouvoir partager les plannings mis à jour entre les parents et les accompagnateurs.

Aujourd’hui le Pédibus fonctionne depuis 3 semaines et nous sommes contents du résultat (74 trajets hebdomadaires, concernant une vingtaine d’enfants sur un groupe scolaire de 150 enfants). Nous pensons que le pédibus va prendre de l’ampleur grâce à la participation de nouveaux enfants et parents accompagnateurs qui se révèleront dans le temps. Nous fonctionnons aujourd’hui avec les leaders et les suiveurs ne sauraient tarder 😉

Je constate aujourd’hui avec bonheur que le Pédibus est un outil assez puissant de Développement Durable pour un territoire et ce à plusieurs titres : tout d’abord, d’un point de vue éducatif, les enfants réapprennent qu’il est « possible » de marcher, que ce n’est pas fatiguant, que quelque soit le temps, la pratique de la marche est envisageable et qu’il est très agréable de découvrir d’autres enfants tout en marchant tranquillement pour se rendre à l’école. Cela leur évite la période de stress liée au trajet en voiture, au retard éventuel, aux embouteillages et agressions possibles entre automobilistes…

D’autre part, le Pédibus est un merveilleux outil de lien social : des personnes (parents et enfants) qui n’avaient jamais eu de contact auparavant se retrouvent actifs dans une action visant le bien-être des enfants. De plus, les parents montrent un réel engouement, voire une fierté dans la participation à une action « citoyenne » simple.

Enfin, nous visons un désengorgement routier de la zone proche de l’école, afin d’améliorer la sécurité des piétons, mais aussi diminuer la pollution atmosphérique liée à ce trafic routier dense sur une courte période.

Je reste convaincue que ce genre d’initiative peut faire boule de neige et nous souhaitons soutenir ce procédé dans les autres groupes scolaires de la commune, ainsi que promouvoir l’utilisation du vélo et de l’éco-mobilité en général : co-voiturage, auto-partage.