L’économie de fonctionnalité et éco-mobilité

Petit retour en arrière sur ma participation à des ateliers de design de service en économie de fonctionnalité animés par l’Institut Inspire.

Avant d’aller plus loin, je me permets un petit rappel sur ce que recouvre le concept d’économie de fonctionnalité. L’idée est de remplacer la vente d’un produit par la vente d’un usage, ce qui permet d’atteindre plusieurs bénéfices : amélioration de la durée de vie des produits et de leur taux d’utilisation, tout en limitant les impacts sur l’environnement.

Suite à la participation à ses ateliers de design de service, nous avons proposé un projet favorisant la mise en avant des moyens de locomotion existant pour l’usager sur la communauté de marseille, via une plateforme web. Cette plateforme a pour vocation de proposer l’usage (itinéraire parcouru) par différents moyens de locomotions proposés existants : co-voiturage, transports en commun, vélo, taxis… Les bénéfices attendus par ce type d’application sont multiples : baisse du nombre de voitures utilisées avec un seul voyageur, donc diminution du trafic et des bouchons ; baisse de l’empreinte environnementale par une baisse du trafic routier ; meilleure rentabilité économique pour les acteurs de la mobilité ; baisse des couts de transport pour les usagers…

Afin que vous puissiez mieux comprendre le concept développé, voici un lien dans lequel j’explique le service envisagé :

http://www.frequencemistral.com/L-economie-de-fonctionnalite-a-fait-sa-promotion-a-Marseille-Rencontre-avec-deux-dynamiques-creatrices-d-entreprises_a1212.html

Mon interview débute à 2 mns 33.